complice


complice

complice [ kɔ̃plis ] adj. et n.
• 1320; bas lat. complex, icis, « uni étroitement », de complecti complexe
1Qui participe à l'infraction commise par un autre. Être complice d'un vol, y avoir part (cf. Prêter la main à, être de mèche, avoir part à). — Par ext. Complice de qqn, d'une action, qui participe à quelque action répréhensible. ⇒ associé. « Les acquéreurs se feraient en apparence complices de la spoliation » (Romains).
2Qui favorise l'accomplissement d'une chose. Une attitude complice. entendu. Le silence, la nuit semblaient complices. Un sourire complice, qui dénote une entente secrète.
3 N. (au sens 1) L'auteur du crime et ses complices ont été arrêtés. acolyte. Le braqueur et sa complice. Fig. 2. aide, auxiliaire. « Sans bruit, dans l'ombre, avec le hasard pour complice » (Hugo).

complice adjectif et nom (bas latin complex, -icis, uni) Qui participe au crime, au délit, à la faute d'un autre et qui est, en principe, passible de la même peine que celle encourue par l'auteur de l'infraction : Être complice d'un vol, d'un voleur. Qui participe à une action menée dans le secret ou plus ou moins répréhensible ou nuisible, ou qui, par son attitude, favorise, couvre cette action : Vous êtes complice de cette politique. Qui est de connivence avec quelqu'un d'autre, qui se sent très proche de lui : C'est son complice de tous les instants.complice (citations) adjectif et nom (bas latin complex, -icis, uni) Jean-Paul Sartre Paris 1905-Paris 1980 À moitié victime, à moitié complice, comme tout le monde. Les Mains sales Gallimardcomplice (difficultés) adjectif et nom (bas latin complex, -icis, uni) Sens Ne pas confondre ces deux mots qui présentent des sens proches, mais distincts. 1. Comparse = personne qui joue un rôle mineur dans une affaire, notamment une affaire délictueuse. 2. Complice = personne qui participe au délit, au crime d'un autre. ● complice (synonymes) adjectif et nom (bas latin complex, -icis, uni) Qui participe à une action menée dans le secret ou...
Synonymes :
- compère
Qui est de connivence avec quelqu'un d'autre, qui se sent...
Synonymes :
- coopérateur
Contraires :
complice adjectif Qui aide, favorise une action plus ou moins répréhensible : Un silence complice. Qui est de connivence : Un regard complice.

complice
adj. et n.
rI./r adj.
d1./d DR Qui participe sciemment à un délit, à un crime commis par un autre sans réunir en sa personne les éléments constitutifs de l'infraction. Se faire complice d'un assassinat.
d2./d Qui prend part à une action blâmable.
d3./d Qui aide, qui favorise. L'obscurité complice.
d4./d Qui marque la complicité, la connivence. Un sourire complice.
rII./r n. Personne complice. Dénoncer ses complices.

⇒COMPLICE, adj. et subst.
I.— Adj. ou subst. (Personne ou chose) qui aide une personne (ou une autre chose) dans l'accomplissement d'une action. Être (le) complice d'un crime (ou d'un meurtre). Être (le) complice de qqn ou son complice. Se faire le complice de (qqc. ou qqn). Se rendre complice de (qqc.).
A.— [Complice désigne une pers.]
1. [L'action dont il est question est une faute grave, un délit ou un crime] Personne qui a pris ou prend part au même délit qu'une autre personne, qui a aidé ou aide quelqu'un à commettre un délit. Dans le cas de divorce admis en justice pour cause d'adultère, l'époux coupable ne pourra jamais se marier avec son complice (Code civil, art. 298, p. 56). Complice, complice, c'est autant dire auteur. Celui qui laisse faire est comme celui qui fait faire (PÉGUY, Le Mystère de la charité de Jeanne d'Arc, 1910, p. 57) :
1. ... quand il n'est pas de choix que d'être complice ou victime de l'oppression, que reste-t-il à l'homme vertueux, que de joindre sa cendre à celle des tombeaux!
VOLNEY, Les Ruines, 1791, p. 100.
2. P. ext. [L'action dont il est question peut être plus ou moins grave] Personne qui participe à quelque action plus ou moins répréhensible ou menée avec un certain secret, qui aide quelqu'un dans l'accomplissement d'une telle action. Un pouvoir odieux, complice de quelques-uns et ennemi de tous (COURIER, Pamphlets pol., Réponses aux anonymes, 1822, p. 146). Je voulus en faire [du maire ignorant] mon adjoint et le complice de ma bienfaisance (BALZAC, Le Médecin de campagne, 1833, p. 39) :
2. Complices tous deux du même secret, ils [Charles et Eugénie] se regardaient en s'exprimant une mutuelle intelligence.
BALZAC, Eugénie Grandet, 1834, p. 168.
B.— [Complice désigne une chose] Qui aide une personne dans l'accomplissement d'actions généralement répréhensibles. Un silence complice. Le théâtre ne nous plaît tant que parce qu'il est le complice éternel de tous nos vices et de toutes nos erreurs (J. DE MAISTRE, Les Soirées de Saint-Pétersbourg, t. 1, 1821, p. 231) :
3. Cette nature champêtre tant vantée se fait en certains cas l'auxiliaire et la complice de la nature intérieure corrompue.
SAINTE-BEUVE, Volupté, t. 1, 1834, p. 203.
II.— Adj. [En parlant du comportement d'une pers., d'un geste, d'un regard] Qui manifeste un accord secret. Échanger un coup d'œil, un regard complice; un air, un sourire complice :
4. La fausse situation au contraire est une société clandestine, une société noire qui se trahit en signes d'intelligence et clins d'œil complices. Tous deux nous nous doutons de quelque chose. Je te comprends, et je sais que tu me comprends, comme tu comprends toi-même que tu es compris.
JANKÉLÉVITCH, Le Je-ne-sais quoi et le presque-rien, 1957, p. 167.
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1327 complisse (A. mun. Abbev., portef. A; A. Thierry, Tiers Etat t. IV ds GDF. Compl.). Empr. au b. lat. complex, complicis « uni, associé » spéc. en lat. eccl. au sens de « celui qui s'associe à quelqu'un pour commettre un méfait ». Fréq. abs. littér. :1 570. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 808, b) 2 325; XXe s. : a) 2 834, b) 2 182.

complice [kɔ̃plis] adj. et n.
ÉTYM. 1327, complisse; du bas lat. complex, -icis « uni étroitement », de complecti. → Complexe.
———
I Adj.
1 (En emploi d'attribut). Se dit d'une personne qui en aide une autre à commettre un délit. Acolyte, affidé, compère, complicité. || Être complice d'un vol. Main (prêter la main à), mèche (être de mèche), part (avoir part).
Par ext. || Complice de (qqn, une action) : qui participe à une action répréhensible. Associé. || Il est complice des légèretés, des mensonges de…
1 Qui ne gueule pas la vérité, quand il sait la vérité, se fait le complice des menteurs et des faussaires !
Ch. Péguy, la République…, p. 14.
2 Forcés d'enchérir contre les Jésuites, les acquéreurs se feraient en apparence complices de la spoliation.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, VI, p. 53.
3 Pour me prouver (…) que je ne suis pas dupe de cette civilisation sans mesure et sans harmonie, que je ne suis pas complice de ce gaspillage, de cette ruée (…)
G. Duhamel, Scènes de la vie future, XIV, p. 216.
2 Adj. (épithète ou attribut). Qui favorise l'accomplissement d'une chose. || Une attitude complice. || Le silence, la nuit complice. || Un sourire complice, qui dénote un accord secret.
4 Je lui prête à regret un silence complice.
Corneille, Médée, III, 1.
5 Sans doute, son coup réussi, avait-il jugé plus prudent de regagner la montagne et de se disperser dans les douars complices.
P. Mac Orlan, la Bandera, XVII, p. 209.
———
II N. || Un, une complice.Dr. Anciennt. || Complice d'adultère (cit. 6).Mod. (dr. et cour.). || Les complices d'un délit, d'un crime : ceux qui y participent en le préparant, en le facilitant ou en aidant à sa consommation. || L'auteur du crime et ses complices ont été arrêtés. Acolyte. || Elle était sa complice.
5.1 (…) les malfaiteurs n'aiment pas à trouver de la résistance dans ceux qu'ils cherchent à séduire; il n'y a malheureusement point de milieu dès qu'on est assez à plaindre pour avoir reçu leurs propositions : il faut nécessairement devenir dès-lors ou leurs complices, ce qui est fort dangereux, ou leurs ennemis, ce qui l'est encore davantage.
Sade, Justine…, t. I, p. 32.
6 Ceux qui, connaissant la conduite criminelle des malfaiteurs exerçant des brigandages ou des violences contre la sûreté de l'État, la paix publique, les personnes ou les propriétés, leur fournissent habituellement logement, lieu de retraite ou de réunion, seront punis comme leurs complices.
Code pénal, art. 61.
Fig. Aide, auxiliaire, compagnon. || C'était le complice, la complice de ses fredaines.Littér. (Choses) :
7 On se glisse
Sans bruit, dans l'ombre, avec le hasard pour complice (…)
Hugo, l'Année terrible, nov., III.
CONTR. Adversaire, ennemi, hostile.
DÉR. Complicité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • complice — COMPLÍCE, complici, ce, s.m. şi f. Persoană care participă în mod secundar la săvârşirea unei infracţiuni sau, p. ext., care înlesneşte, tolerează, ascunde săvârşirea unei fapte reprobabile. – Din fr. complice. Trimis de LauraGellner, 29.07.2004 …   Dicționar Român

  • Complice — Single by Miodio Released 2008 Format CD Recorded 2008 Genre Pop Rock …   Wikipedia

  • Cómplice — Cómplice, en Derecho penal, es una persona que es responsable penal de un delito o falta pero no por haber sido el autor directo del mismo, sino por haber cooperado a la ejecución del hecho con actos anteriores o simultáneos. La figura del… …   Wikipedia Español

  • cómplice — sustantivo masculino,f. 1. Persona que participa indirectamente en un delito cometido por otra persona: ser cómplice de robo, ser cómplice de un asesinato. 2. Persona que, junto con otras, comete un delito: El atracador y sus cómplices escaparon… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • cómplice — ‘Colaborador en un acto delictivo o en una acción, normalmente reprobable’. El complemento que expresa el hecho va introducido por de, en o, menos frecuentemente, con: «Le rogué que se hiciera cómplice de mi plan» (Jodorowsky Danza [Chile 2001]); …   Diccionario panhispánico de dudas

  • complice — COMPLICE. adj. des 2 genr. Qui a part au crime d un autre. Je ne suis point complice de ce crime là. On a arrêté plusieurs personnes que l on croit complices du même crime. [b]f♛/b] Il est aussi substantif. Il a accusé tous ses complices. On lui… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • complice — COMPLICE. adj. de tout genre. Celuy qui a part au crime d un autre. Je ne suis point complice de ce crime là. il a accusé tous ses complices. on luy a donné la question pour luy faire dire, declarer ses complices. avoir revelation de ses… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • cómplice — (Del lat. complex, ĭcis). 1. adj. Que manifiesta o siente solidaridad o camaradería. Un gesto cómplice. 2. com. Der. Participante o asociado en crimen o culpa imputable a dos o más personas. 3. Der. Persona que, sin ser autora de un delito o una… …   Diccionario de la lengua española

  • Complice — Com plice, n.; pl. {Complices}. [F., fr. L. complex, plicis, closely connected with one, confederate. See {Complicate}, and cf. {Accomplice}.] An accomplice. [Obs.] [1913 Webster] To quell the rebels and their complices. Shak. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • complice — / kɔmplitʃe/ s.m. e f. [dal lat. tardo complex plĭcis, propr. coinvolto ]. [chi prende parte con altri all esecuzione di un azione criminosa o riprovevole, con la prep. in o assol.] ▶◀ (fam.) compare, connivente, Ⓣ (giur.) correo. ↓ compagno.… …   Enciclopedia Italiana


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.